Une solution pour pallier les carences de transport

Pallier aux carences de transportLe milieu rural manque de moyens de transport. Il est donc difficile pour les personnes dépourvues de véhicule de se déplacer pour faire leurs achats, se faire soigner, se rendre à un entretien d’embauche… Les conséquences de ce déficit sont un isolement et une perte de lien social.

 

Plusieurs associations locales ont donc décidé de mettre en place des activités de transport solidaire en adéquation avec les besoins de leur territoire. Deux formes sont à distinguer :

  • L’association peut assurer elle-même la prestation en achetant un véhicule (voiture, mobylette…) qu’elle va louer, prêter ou bien avec lequel elle va transporter les personnes.
  • Elle peut également mettre en place un réseau de bénévoles qui organisent un système de covoiturage et utilisent leur propre voiture.

Le public visé varie d’une association à l’autre, en fonction des besoins recensés au préalable: personnes sans moyen de locomotion, personnes âgées, handicapées… De même, la zone géographique couverte par l’activité transport solidaire est définie par l’association. Elle tient compte des liaisons existant sur le territoire : car, train…

 

Pour entrer en contact avec les conducteurs, les personnes ayant «un besoin de déplacement» leur téléphonent ou bienpassent par l’intermédiaire de l’association. Le chauffeur reçoit une indemnisation en fonction des kilomètres parcourus.

 

Pour bénéficier de ce service, il faut être adhérent au Mouvement Familles Rurales.

 

Quelques départements où cette action est développée : Eure-et-Loir, Hautes-Pyrénées, Maine-et-Loire, Manche, Morbihan, Seine-et-Marne, Somme, Tarn-et-Garonne, Vendée…

Recherche par n° de département Recherche par type d’activité
Un litige ? Familles Rurales vous accompagne. Contactez-nous à l'aide du formulaire.
 
Besoin d' un conseil ? Consultez les fiches pratiques sur tous les thèmes de vie quotidienne : logement, assurance, téléphonie…

Familles Rurales publie son magazine à destination de ses familles adhérentes.

Vivre mieux 50
Numéro 50

mai - juin
2016
 
Mon email Renseignements optionnels complémentaires
Je suis adhérent
Mon département