Communiqués de presse : 2017

Index
Pour un gouvernement attentif aux préoccupations des familles et à la ruralité (19/05/2017)

Familles Rurales a pris acte de la nomination du gouvernement. 

Le mouvement a été force de proposition durant la campagne électorale en apportant des solutions concrètes pour le pouvoir d’achat des familles et des jeunes et en défendant une vision moderne et valorisante des territoires ruraux.

Nous souhaitons que le gouvernement prenne pleinement en compte les préoccupations des familles et agisse au plus vite en direction de la ruralité qui se sent souvent délaissée.

Nous comptons sur le ministère des solidarités et de la santé et sur le ministère de la cohésion des territoires, dont le périmètre élargi facilitera l’action, pour s’engager pleinement dans ces défis.  

Le Mouvement Familles Rurales sera, comme il l’a toujours été, un partenaire actif des pouvoirs publics afin d'améliorer le quotidien des familles. 

 

Haut de page
Les valeurs du monde rural ne sont pas celles du repli (02/05/2017)

A la veille du second tour des élections présidentielles, crucial pour l’avenir de notre pays, Familles Rurales, fort de son ancrage dans les territoires ruraux et périurbains, souhaite rappeler avec force les valeurs qui l’animent.

 

Familles Rurales est un Mouvement humaniste, qui défend le respect des différences, la tolérance et la solidarité. Il promeut les valeurs humaines indispensables à l’équilibre et au développement de la personne et de la société. Chaque jour Familles Rurales agit pour donner à chacun sa place dans la société et combat toute forme de rejet ou de stigmatisation.

 

Face au phénomène de la métropolisation, certains territoires se sentent délaissés. Il est donc urgent d’apporter des solutions concrètes et de lutter contre la fracture territoriale en affirmant, par un message et des actes clairs, que les ruralités sont un atout pour l’avenir du pays.

 

Persuadé que le repli n’apporte pas de solution, Familles Rurales appelle chaque citoyen à donner, par son vote, une chance et un avenir aux familles de nos territoires.

Haut de page
Lancement de l’édition 2017 des Trophées J PASS ( 06/04/2017)

L’édition 2017 des Trophées J.PASS, organisée par Familles Rurales et le Crédit Mutuel, est ouverte. Cet appel à projets permet d’accompagner des groupes de jeunes, âgés de 12 à 25 ans, dans la réalisation de leurs projets et de valoriser leurs initiatives.

 

Pour l’édition 2017, 10 prix nationaux seront remis d’un montant de 1 000 à 2 500 euros, dont un prix spécial « Encouragement » dédié aux porteurs de projet de moins de 16 ans.

 

Pour être éligible, le projet doit répondre à certains critères… :

- Etre porté par des jeunes de 12 à 25 ans,

- Etre un projet collectif, porté par minimum deux jeunes,

- Avoir un impact sur le territoire

- Favoriser l’animation et la dynamisation du milieu rural,

 

… et porter sur un ou plusieurs des six thèmes suivants :

Environnement : développement durable, protection de l’environnement, consommation responsable…

Santé : éducation à la santé, prévention des conduites à risque, sécurité routière, alimentation…

Solidarité d’ici et d’ailleurs : sensibilisation à l’Europe et à l’international, tolérance entre les peuples, mobilité des jeunes… (hors séjours de vacances et voyages d’études)

Citoyenneté : participation et engagement des jeunes au sein de leur commune, de leur lieu de vie, participation au débat public…

Art et culture : accès des jeunes à la culture en milieu rural, valorisation des savoir-faire des jeunes, préservation du patrimoine local...

Intergénération : solidarités entre les générations, mixité des âges...

 

Les porteurs de projets peuvent se rapprocher des fédérations départementales Familles Rurales (coordonnées sur le site www.jpass.fr). Le règlement complet et le dossier de candidature sont disponibles sur : www.jpass.fr

 

La date limite de dépôt des dossiers de candidature est le 30 juin 2017.

 

Quelques exemples de projets primés en 2016 :

 

1er prix : « Mini bibliothèque gratuite – Troc book » (Familles Rurales, Tarn) – : 2 500 €

 

Et si vous donniez un coup de jeune à vos « vieux » livres ? C’est l’idée de ce groupe de jeunes de Cadalen (Tarn), qui va recycler la dernière cabine téléphonique de la commune. Quelques étagères, des bancs installés et le tour est joué ! Venez déposer vos livres et prenez celui qui vous plaît, c’est le principe. Voici une belle manière de rapprocher les générations, de redonner goût à la lecture et vie au patrimoine.

 

2ème prix : « Georges fait son chaud » (Maine-et-Loire) – 2 000 €

 

Saint-Georges-sur-Loire, commune de 3 500 habitants qui ne connait plus, depuis plusieurs années, d’événements festifs musicaux. Alors, les jeunes de l’association de Jeunes et de la Culture de la commune se sont retroussé les manches pour relancer la machine. Pas de thème particulier pour le nouveau festival, juste l’envie de proposer gratuitement un moment convivial et fédérateur, notamment aux habitants des communes alentours.

 

3ème prix : « VAYAVOIR du RAID » (Ardèche) – 1 500 €

 

Le nom du projet évoque immédiatement une autre musique axée sur le sport. Et pour cause, « va bien y avoir du sport » pendant cette journée ! Et il fallait bien 12 jeunes pour l’organiser… Trail de deux parcours, village associatif avec activités » sportives et culturelles proposées, concertes en soirée. Voilà de quoi occuper les jeunes et moins jeunes. L’accent est mis cette année sur une démarche écoresponsable. Logique au regard de ce paysage magnifique qu’est l’Ardèche Verte.

 

3ème prix ex-aequo : « Une cuisine solidaire au-delà des frontières »(Familles Rurales, Morbihan) – 1 500 €

 

A 17 ans, on a des convictions bien ancrées et la vie devant soi. Pour les jeunes de Familles Rurales de Rohan, répondre aux besoins fondamentaux des personnes est un devoir et les distances géographiques ne sauraient mettre ce projet en difficultés. Ils envisagent en effet de partir à Madagascar pour rénover la cuisine d’un hôpital psychiatrique. Et oui ! la restauration n’est pas assurée dans les services de soins malgaches, à la différence de la France. Une belle aventure qui fait relativiser un certain nombre de choses…

Haut de page
Présidentielle 2017 : Familles Rurales donne de la voix ! (27/02/2017)

 Premier Mouvement familial, Familles Rurales est engagé jour après jour auprès des familles afin de contribuer à l’amélioration de leur quotidien et à l’animation des territoires. Le Mouvement défend des valeurs de solidarité, de progrès, de respect des différences, d’engagement dans la société et de responsabilité de chaque citoyen. Ses nombreux domaines d’intervention, les 170 000 familles adhérentes, les 17 000 salariés et notre proximité avec la population nous donnent la légitimité d’être force de proposition.

 

C’est pourquoi Familles Rurales, dans le cadre de l’élection présidentielle, présente des solutions nouvelles pour préparer l’avenir des familles et des territoires ruraux. Les propositions ont été élaborées en concertation avec les membres du réseau (fédérations départementales et régionales) et en lien avec les résultats de la consultation numérique ouverte au grand public (http://presidentielle.famillesrurales.org )

 

Trois thèmes ont été privilégiés :

  • Territoires ruraux : le numérique, la présence des services publics, la qualité de vie…
  • Familles et jeunesse : une politique familiale plus juste, l’accompagnement à l’autonomie pour les jeunes…
  • Vie associative et engagement : la participation citoyenne, la prise en compte de l’investissement bénévole…

 

Retrouvez ici  la synthèse des 10 propositions et l’ensemble des propositions.

Haut de page
Observatoire des prix - Familles Rurales (24/01/17)

Comment ont évolué les prix des prix des produits de consommation courante en 2016 et depuis 10 ans ? Familles Rurales publie les résultats de son observatoire pour l'année 2016.

 

En 2016 :#

  • Les prix sont restés stables : +0,37%, mais un panier, marques nationales coûte toujours 2 fois plus cher qu’un panier premiers prix
  • Il est possible de trouver du bio moins cher que certains produits conventionnels.

 

2006-2016 : principales tendance d’évolution des prix

  • En 10 ans, les marques nationales et les produits de premiers prix ont augmenté au même rythme,
  • Les prix des hypermarchés rattrapent ceux des supermarchés qui étaient jusque-là les plus chers,
  • La lessive augmente plus vite que tout autre produit : près de 70 % en 10 ans.

 

Les critères de choix des consommateurs pour faire leurs courses :

  • Le supermarché est plébiscité, mais les familles fréquentent régulièrement au moins 2 surfaces de vente,
  • La qualité, critère de choix n°1 pour les consommateurs.
Haut de page
Mieux-vivre dans les territoires : convention de partenariat Familles Rurales et la FFEPGV (20/01/2017)

La FFEPGV et Familles Rurales signent une Convention de Partenariat qui va permettre de redynamiser les liens déjà existants entre ces deux entités, de façon à ancrer le sport au cœur des problématiques rurales. Cette convention sera signée en présence de Patrick KANNER, Ministre de la Ville, de la Jeunesse & des Sports, qui  apporte son soutien à cette démarche essentielle pour rendre accessible les pratiques au plus grand nombre d’habitants des territoires ruraux. Une convention au service du mieux-vivre dans les territoires !

 

Cette initiative des deux organisations, représentatives de la société civile et de l’Economie Sociale et Solidaire, dans les champs de l’éducation populaire et du sport, touche près de 700 000 foyers, soit plus d’un million de nos concitoyens répartis sur l’ensemble du territoire métropolitain et des Outre-mer.

 

Un partenariat né d’une réflexion commune et d’observations terrain :

La FFEPGV et Familles Rurales ont toujours eu des valeurs convergentes au regard de leur volonté de proposer des activités sportives à toutes les populations et au plus près de leurs besoins. Les deux entités partagent également une même vision des enjeux sociétaux inhérents à l’activité sportive : maintien du lien social, bien-être des concitoyens, animation des territoires. Cette Convention de Partenariat repose donc sur une réflexion de fond menée conjointement depuis quelques temps déjà par les acteurs de terrain. Des animateurs et des responsables territoriaux qui plus que jamais côtoient les concitoyens ont pu apporter dès lors une vision au cœur des régions. Un regard terrain qui a permis d’analyser les besoins sportifs et les cadres pour la mise en œuvre des différentes orientations de ce nouveau partenariat.

Cette réflexion globale, a donc contribué à mettre en exergue les enjeux, les pistes de développement et d’expérimentations, et surtout le potentiel de développement d’un travail conjoint entre la FFEPGV et Familles Rurales en région.

Françoise Sauvageot, Présidente de la FFEPGV souligne « C’est avec force et conviction que nous pouvons désormais mettre en œuvre cette ambitieuse démarche de rapprochement, au service du vivre mieux dans les territoires, par le développement des activités physiques et sportives »

                      

Sport et accessibilité, maîtres mots de cette nouvelle Convention de Partenariat !

Une Convention de Partenariat qui intervient donc à différents niveaux :

=> Animations des territoires ruraux : invitations des structures communes aux deux réseaux FFEPGV et Familles Rurales à se rapprocher de façon à créer des événements conjoints de promotion de l’activité sportive

=> Accessibilité facilitée : mise en place de « pass’sport découverte » pour découvrir des séances dans des clubs EPGV et création de licences collectives

=> Du sport à tous âges, pour toute la famille : travail de réflexion sur la mutualisation des adhésions pour les membres d’une même famille

=> Des ressources humaines essentielles : développement de la formation des intervenants et mise en place de bi-qualifications (FFEPGV et Familles Rurales) nécessaires et bénéfiques pour un développement des temps d’activités professionnelles

 

 

Pratique sportive et milieu rural : des constats alarmants

Alors même que 25% de la population française habite à la campagne, la pratique sportive est freinée en milieu rural par de nombreux facteurs.

-          de nombreuses contraintes spécifiques à cette localisation : éloignement des équipements, insuffisance du nombre d’animateurs qualifiés… le plus grand nombre des activités d’éveil et d’épanouissement physique en zone rurale reposent sur l’initiative bénévole et la vie associative.

-           le budget alloué à la pratique sportive, mais également les longs déplacements ou encore la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale constituent également des freins majeurs pour la pratique sportive.

 

Au regard également du véritable fléau que constitue la sédentarité, 1 personne sur 2 étant en dessous du seuil d’activité physique nécessaire pour préserver et améliorer sa santé, la FFEPGV et Familles Rurales ont décidé de prendre les mesures nécessaires pour que l’activité physique au sein des milieux ruraux soit plus accessible à tout public.

Haut de page
Dans la même rubrique
Recherche par n° de département Recherche par type d’activité
Un litige ? Familles Rurales vous accompagne. Contactez-nous à l'aide du formulaire.
 
Besoin d' un conseil ? Consultez les fiches pratiques sur tous les thèmes de vie quotidienne : logement, assurance, téléphonie…

Familles Rurales publie son magazine à destination de ses familles adhérentes.

Vivre mieux 50
Numéro 50

mai - juin
2016
 
Mon email Renseignements optionnels complémentaires
Je suis adhérent
Mon département