70 ans d’évolution

Créé en août 1943, le mouvement Familles Rurales se fonde, dès l’origine, sur le principe de l’entraide entre les familles.

Pendant la Seconde Guerre mondiale mais également après-guerre, les familles se constituent en associations afin d’améliorer leurs conditions de vie. La solidarité entre la ville et la campagne s’organise, se traduisant par des colis de nourriture aux citadins et l’accueil des enfants pour des séjours plus ou moins longs.

 

Dans les années 1950, de nouvelles activités se mettent en place : le service aux familles, le prêt d’appareils ménagers ou encore les « ruches » qui correspondent aux actuels accueils de loisirs.

 

Afin d’aider les femmes dans la gestion quotidienne de la maison, le Mouvement lance les « comptes de la ménagère ».

 

Un Mouvement en adéquation avec son époque

 

La décennie suivante est marquée par l’émancipation des femmes. Familles Rurales accompagne cette évolution en créant, dès 1967, ses « clubs féminins » dont le mot d’ordre est : « l’engagement grandit et libère, il faut encourager les femmes à oser ».

 

Dans les années 1970, l’exode rural est à son apogée. Les associations Familles Rurales organisent alors des transports scolaires et des services de cantine pour les enfants dont le domicile est éloigné de l’école. En 1973, près de 50 000 écoliers sont conduits par 1 000 associations. Les centres de loisirs pour enfants et les clubs d’aînés se développent également durant cette période.

En 1977, on dénombre ainsi plus de 1 000 « clubs joie de vivre » où se retrouvent les aînés pour échanger et partager des activités.

 

Les crises économiques rythment les années 1970. Familles Rurales prend en compte ce nouveau contexte économique afin de répondre, au mieux, aux besoins des familles. Le Mouvement devient ainsi association de défense des consommateurs en 1975. Il mène de nombreuses actions autour du crédit, de la gestion du budget, de la sécurité domestique mais aussi du surendettement ou de l’exclusion. Familles Rurales s’implique également dans le maintien des services, en particulier des services publics, et des commerces dans le milieu rural.

 

Les années 1980 sont marquées par le développement des « garderies familiales rurales ». Proposés par les associations locales, ces services permettent aux enfants de s’épanouir et aux parents de concilier au mieux leur vie familiale et professionnelle.

 

Des années 90 aux années 2000

 

Afin de répondre aux besoins des territoires ruraux, les associations Familles Rurales développent, au cours de cette décennie, des structures itinérantes d’accueil de la petite enfance.

 

Le Mouvement met en place des lieux de rencontre en milieu rural. Les Relais Familles sont créés en 1992. Lieux d’accueil et d’écoute, ils permettent à chacun, au sein d’une commune, d’accéder à des informations, d’échanger et de partager un moment de convivialité. En 1998, des réseaux d’écoute des parents sont mis en place. Des groupes de parole se forment également afin de permettre aux parents d’échanger, de cerner et de mieux appréhender leur mission éducative.

 

Parallèlement à ces actions, Familles Rurales poursuit sa fonction de représentation des familles à tous les échelons (national, régional et départemental).

 

Conférence de la Famille, 1996

 

Des années 2000 à nos jours

 
La place de la famille est toujours prépondérante pour nombre de Français. Des initiatives menées par Familles Rurales comme les « Voisineurs » ou l’« Université Rurale » tendent à retisser du lien social entre les individus. Les politiques et les actions en faveur des enfants et des jeunes se développent aussi (la PAJE, les micro-crèches, SOS garde d’enfants, les trophées J.Pass…). La parité est également une préoccupation importante du Mouvement.
 
En outre, association de protection de l’environnement depuis 1973, Familles Rurales développe des programmes de sensibilisation autour du thème de l’eau à destination des enfants dans les écoles et les accueils de loisirs. Le Mouvement lance également son agenda 21 avec le projet Ecosphères.
 
La prévention routière et la sphère de la santé sont investies : campagne contre l’abus d’alcool, création de relais santé, éducation des enfants aux dangers domestiques…
 
Familles Rurales accompagne enfin les mutations contemporaines telles que le passage à l’euro, la réforme de la décentralisation et la transition numérique.

 

Familles Rurales, 70 ans d'évolution (montage par FGBL)
Recherche par n° de département Recherche par type d’activité
Un litige ? Familles Rurales vous accompagne. Contactez-nous à l'aide du formulaire.
 
Besoin d' un conseil ? Consultez les fiches pratiques sur tous les thèmes de vie quotidienne : logement, assurance, téléphonie…

Familles Rurales publie son magazine à destination de ses familles adhérentes.

Vivre mieux 50
Numéro 50

mai - juin
2016
 
Mon email Renseignements optionnels complémentaires
Je suis adhérent
Mon département